Aller au contenu principal

Le Comité de concertation s'adapte : les « travailleurs frontaliers » n'ont désormais besoin que d'une déclaration sur l'honneur

Informations Générales
  Wim Deloof
  10 March 2021
grensarbeiders

Ces dernières semaines, nous avions signalé aux cabinets concernés que cette décision était particulièrement déroutante, car cette catégorie des « travailleurs frontaliers » était de toute façon exemptée d'obligation de test et de quarantaine. Alors que certains d'entre eux, sur la base de leur PLF, recevaient un SMS du Centre de contact leur signifiant qu'ils devaient bel et bien se faire tester et se placer en quarantaine.

Ce vendredi, le Comité de concertation a décidé de modifier cette décision contradictoire et a inclus cette modification dans le nouvel Arrêté ministériel, qui est paru ce dimanche. À partir du 8 mars, (tous) les travailleurs frontaliers doivent remplir une déclaration sur l'honneur, et non plus un PLF.