Aller au contenu principal

Petit rappel : respectez les obligations liées au coronavirus pour les travailleurs qui reviennent de l'étranger

Corona
  Wim Deloof
  09 April 2021
coronaverplichtingen

Pour eux, il s'agit d'un déplacement essentiel pour raisons professionnelles. D'ailleurs, les voyages non essentiels sont toujours interdits. À l’exception des personnes qui séjournent moins de 48 heures en Belgique et de la catégorie particulière des travailleurs frontaliers (qui ne doivent fournir que la « déclaration sur l’honneur »), les travailleurs doivent respecter les règles suivantes :

  1. Ils doivent passer un test PCR négatif au plus tôt 72 heures avant, dans leur pays d'origine. Le résultat de ce test sera contrôlé à l'entrée sur le territoire belge, mais aussi sur le lieu de travail ! Plus précisément par le conseiller en prévention-médecin du travail et le médecin-inspecteur social de la Direction générale Contrôle du bien-être au travail.
  2. Ils doivent disposer d'une déclaration sur l'honneur complétée. 
  3. Les personnes qui séjournent en Belgique pendant plus de 48 heures ou qui arrivent par avion, bateau, train ou bus depuis un pays situé en dehors de l'UE ou de la zone Schengen, doivent remplir un Passenger Locator Form, au moins 48 heures avant leur arrivée dans notre pays. Le Centre de contact déterminera si la personne concernée doit être considérée ou non comme un contact à haut risque, en fonction de ses réponses dans le volet auto-évaluation sur le PLF et en fonction du code couleur du pays de provenance. Les personnes qui reçoivent un SMS doivent se placer en quarantaine et se faire tester au jour 7. Dans ce cas, la personne concernée recevra également un SMS.
  4. Les personnes qui ont voyagé dans des régions d'où proviennent des variants du virus, comme le Royaume-Uni, l'Afrique du Sud et toute l'Amérique du Sud doivent se placer en quarantaine pendant 10 jours. Ils doivent en outre passer un test au jour 1 (en plus du test effectué 72 heures auparavant dans le pays de provenance) et un test au jour 7.

Il est important de rappeler que pour la plupart des projets dans le secteur de la construction, il est préférable que le maître d'ouvrage/entrepreneur principal ne remplisse pas de formulaire Business Travel Abroad pour obtenir le code d'enregistrement BTA sur le PLF. Car, avec le BTA, la durée de la mission en Belgique ne peut s'élever qu'à 5 jours maximum. De plus, depuis quelques semaines, vous pouvez également cliquer sur « déplacement professionnel » sur le Passenger Locator Form, sans devoir introduire de code BTA.

Enfin, nous tenons à rappeler aux « utilisateurs » belges de travailleurs étrangers (salariés ou indépendants) deux obligations administratives importantes : la tenue du fameux registre et la vérification des Passenger Locator Forms avant que les travailleurs étrangers ne commencent à travailler. Les maîtres d'ouvrage qui ne respectent pas cette obligation risquent de recevoir un procès-verbal et une amende.