Aller au contenu principal

La Commission européenne souhaite limiter les risques de pénurie de gaz

Economique
  Wim Deloof
  19 May 2022
gas

Fin mars, la Commission européenne a publié une proposition visant à obliger les pays de l’UE à veiller à ce que les infrastructures de stockage de gaz sur leur territoire soient remplies à au moins 80% de leur capacité d’ici le 1er novembre 2022.

Cette proposition a pour objectif d’éviter des pénuries et de tenter de faire face à l’explosion des prix du gaz. Néanmoins, il ressort des récentes négociations entre les trois institutions que le Parlement souhaite fixer cet objectif à 90%. Il souhaite également autoriser les États membres à mettre en place des mécanismes d’achats groupés de gaz. Cette négociation entre les trois institutions intervient à un moment où la Russie a interdit l’exportation de gaz vers la Pologne et la Bulgarie et où les prix du gaz ont été fortement impactés par l’invasion russe de l’Ukraine.

L’envolée des prix du gaz a des impacts importants sur notre secteur. D’une part, à cause de son impact direct sur la facture énergétique des entreprises. D’autre part, car les prix du gaz impactent les prix des matériaux de construction à haute intensité énergétique, tels que les briques, le ciment ou le carrelage.

Si vous avez des remarques ou des questions au sujet des conséquence de la guerre en Ukraine sur votre activité, n’hésitez pas à contacter : marie-lorraine.bareth@confederationconstruction.be

Articles liés