Aller au contenu principal

Chaque accident de chantier est un accident de trop

 21 June 2021
ongeval

La Confédération Construction présente ses condoléances pour les décès et exprime toute sa sympathie pour les blessés du tragique accident d'Anvers.

« Nous regrettons profondément ce malheureux incident de chantier. Chaque décès et chaque blessé dans notre secteur est un décès ou un blessé de trop », insiste Niko Demeester, Directeur-général de la Confédération Construction. La fédération sectorielle rappelle toutefois qu'avoir un tel nombre de victimes lors d'un seul accident de chantier reste très exceptionnel. En effet, ces dernières années, le secteur se montre de plus en plus conscient de l'importance de la sécurité, en lançant de nombreuses mesures et formations sur la sécurité.

 

Nous regrettons profondément ce malheureux incident de chantier. Chaque décès et chaque blessé dans notre secteur est un décès ou un blessé de trop.

Niko Demeester, Directeur-général de la Confédération Construction

En 2019, pour améliorer la conscientisation concernant la sécurité, la Confédération Construction a lancé la campagne de sensibilisation Safety My Priority : www.safetymypriority.be. Cette campagne insiste sur l'importance de la sécurité sur, depuis, et vers les chantiers, pour tous les entrepreneurs de la construction et les maîtres d'ouvrage. Que cela concerne leurs propres travailleurs, leurs sous-traitants ou leurs partenaires.

Même les travailleurs détachés suivent des formations sur la sécurité dans notre pays. Ainsi, nos confédérations locales les organisent dans plusieurs langues. Les entreprises ont tout intérêt à ce que les travailleurs étrangers suivent ces formations afin d'obtenir le label VCA (Safety Checklist Contractors). Ce label est développé pour traduire tous les risques et aspects de la sécurité en une norme certificative. 

Ces dernières années, le nombre de travailleurs détachés dans la construction a grandement diminué, de 101 218 en 2016 à 57 346 en 2020. L'année dernière, les pays les plus représentés parmi les travailleurs détachés dans notre pays étaient le Portugal (9,83 %), les Pays-Bas (9,54 %) et la Pologne (8,60). Le nombre d'indépendants détachés est resté plutôt stable ces dernières années. Nous en comptons 22 000, venant principalement de Pologne (46,73 %), des Pays-Bas (10,53 %) et de Slovaquie (5,72 %).

Niko Demeester, Directeur-général de la Confédération Construction : « La construction fait tout ce qui est en son pouvoir pour améliorer la sécurité. Nous allons continuer à nous concentrer sur ce point à l'avenir, car un accident est un accident de trop. »