Aller au contenu principal

De nombreux couvreurs et entrepreneurs se mobilisent pour réparer les dégâts des tempêtes

 22 February 2022
Un accord pour le deal pour l’emploi a été trouvé

Une enquête de la Confédération Construction auprès des couvreurs et des entrepreneurs montre bien les dégâts causés par les tempêtes Eunice et Franklin. En effet, nombre d'entre eux ont été appelés par des sinistrés pour réparer les dégâts ces derniers jours. Dans 9 cas sur 10, ils sont en mesure d'aider à réparer les dommages dans les prochains jours ou les prochaines semaines. « Si les entrepreneurs subissent des dommages sur leurs propres chantiers et que les travaux ne sont pas encore complètement terminés, les charges des dommages sont normalement supportées par l'entrepreneur », explique Niko Demeester, CEO de la Confédération Construction. « Heureusement, il existe des polices d'assurances pour couvrir les entrepreneurs contre ces dégâts de chantier ».

 

Les tempêtes Eunice et Franklin ont provoqué d'énormes dégâts ces derniers jours, surtout sur les toitures. Ainsi, de nombreux couvreurs, mais aussi d'autres entrepreneurs, ont été appelés à la rescousse par beaucoup de sinistrés ces derniers jours. Bonne nouvelle cependant : dans 9 cas sur 10, le couvreur ou l'entrepreneur peut effectivement apporter son aide. Par contre, étant donné les nombreux dégâts, ces réparations ne pourront être effectuées que dans les prochains jours ou les prochaines semaines.

 

Il est évident que les chantiers de construction ne sont pas non plus immunisés contre les tempêtes. Si ces chantiers ne sont pas encore terminés, c'est l'entrepreneur qui doit supporter les frais liés aux dommages, à moins que le contrat en stipule autrement. « Néanmoins, l'entrepreneur peut faire appel à certaines polices d'assurances pour couvrir ce risque », rappelle Niko Demeester, Administrateur délégué de la Confédération Construction. Si un chantier est complètement terminé et que tous les travaux ont été effectués, c'est le maître d'ouvrage qui doit supporter les coûts liés aux dommages.