Aller au contenu principal

La construction tire la sonnette d'alarme : les nouveaux contacts et contrats sont en baisse

 21 May 2022
sloop-herbouw

Le salon Batibouw ne pouvait pas tomber à un meilleur moment pour donner au secteur de la construction un bon coup de pouce nécessaire. En effet, une enquête de la Confédération Construction, à laquelle 325 entrepreneurs et installateurs ont participé, montre que 61 % d’entre eux font face à une baisse des nouveaux contacts. Dans 13 % des cas, le client potentiel annule son projet. Tout cela à cause de l'augmentation des prix  des matériaux qui entraîne ceux de la construction. « Pourtant, il vaut mieux poursuivre un projet de construction ou de rénovation », assure Niko Demeester, CEO de la Confédération Construction. « Après tout, nous ne savons pas ce que l'avenir nous réserve en termes de prix, les taux hypothécaires restent globalement bas, l'investissement dans l'immobilier reste le meilleur placement, et une nouvelle construction ou une rénovation permet de faire baisser les factures d’énergie. »

 

Depuis plusieurs mois, le secteur de la construction fait face à de nombreuses difficultés en raison de l'augmentation des prix des matériaux et des délais de livraison de ceux-ci. En conséquence, 6 entreprises de construction sur 10 ont connu une diminution du nombre de contacts. Pire encore, dans 13 % des cas, le client annule son projet à cause de l'augmentation des prix.

 

Pourtant, les entreprises de construction n'ont d'autre choix que de répercuter ces hausses de prix sur le client. Les offres qu'elles reçoivent des fournisseurs de matériaux de construction ne sont valables que pour quelques jours dans 43 % des cas, et pour quelques heures dans 7 % des cas. C’est bien le signe  que la pression sur les prix est extrêmement forte et que les entrepreneurs et les installateurs n'ont d’autre choix que de répercuter ces augmentations de prix sur le client. L’enquête de la Confédération Construction montre que, pour les nouveaux contrats, l’augmentation des prix est répercutée dans 65 % de cas, en totalité dans 40 % des cas, et en partie dans 25 % des cas.

 

Niko Demeester, Administrateur délégué de la Confédération Construction : « Bien sûr, ces hausses de prix sont une mauvaise nouvelle pour les consommateurs, mais elles ne doivent pas les empêcher de lancer ou de poursuivre un projet de construction ou de rénovation. Après tout, la meilleure forme d'épargne retraite reste d’investir dans sa propre maison. En outre, dans les trois régions, il existe plusieurs primes permettant de réduire considérablement la facture des travaux de construction et de rénovation. Nous ne savons pas non plus ce que l'avenir nous réserve en termes de prix des matériaux de construction, ni combien de temps cette augmentation va durer. En outre, les taux hypothécaires sont encore relativement bas et les nouvelles constructions et les travaux de rénovation permettent de réduire considérablement le montant des factures d'énergie. Les raisons pour réaliser son projet de construction sont donc encore nombreuses. »