Aller au contenu principal

Utilisez tous les moyens de prévention techniques disponibles lorsque des grues à tour sont à portée l'une de l'autre !

Technique
  Wim Deloof
  07 July 2021
torenkraan

Il va de soi que vous devez prendre des mesures de prévention spécifiques lorsque des grues à tour se trouvent dans le même rayon de braquage, ou lorsqu'elles peuvent heurter un obstacle, ou alors lorsqu'elles sont utilisées près d'éléments dangereux, comme des câbles à haute tension.

La direction du Contrôle du bien-être au travail souhaite attirer l'attention sur le fait que ces mesures doivent être prises en respectant la hiérarchie des principes de prévention, comme décrit dans l'article 5 § 1 de la Loi du 4 août 1996 sur le bien-être.

Ainsi, les mesures de prévention matérielles ont toujours priorité et doivent être choisies en fonction des évolutions techniques, qui n'ont cessé d'évoluer ces dernières années. Entre-temps, il existe sur le marché toutes sortes de solutions technologiques qui empêchent les grues à tour de se heurter ou de s'approcher d'une zone dangereuse (équipement anticollision, limitation de l'orientation, systèmes GPS...)

Des éléments comme l'élaboration d'un « protocole pour les grues » (p.ex. la grue la plus élevée a priorité), des instructions, des accords, etc. se trouvent plus bas dans la hiérarchie que les principes généraux de prévention, et ne peuvent donc pas être acceptés comme solution unique lorsqu'il existe un risque de collision entre les grues, ou lorsqu'elles risquent de s'approcher d'un élément dangereux. Un rôle particulier est réservé à la direction de la construction chargée de l'exécution (c'est-à-dire l'entrepreneur), qui place ou fait souvent placer les grues à tour sur le chantier. Le coordinateur sécurité et santé joue également un rôle dans la détermination des mesures de prévention.